Rencontre avec Élisabeth Alemany, Éducatrice Sportive

Nous sommes allés à la rencontre d’Élisabeth afin de vous faire découvrir son métier et les activités physiques qu’elle anime.

RENCONTRE AVEC ÉLISABETH ALEMANY, ÉDUCATRICE SPORTIVE

Élisabeth - Éducatrice SportiveDEPUIS 7 ANS, ÉLISABETH ANIME LES ACTIVITÉS PHYSIQUES DOUCES POUR LES ÉTABLISSEMENTS THERMES ADOUR DE DAX.

Nous l’avons rencontrée afin d’en apprendre plus sur les activités complémentaires qu’elle anime…

 

Pouvez-vous nous décrire votre métier ?
« Je suis Éducatrice Sportive, mon métier consiste à accompagner les gens dans des activités en essayant de les sécuriser au maximum, de comprendre leur corps pour qu’ils évitent de mal se placer et de se faire mal. Je leur permets également de découvrir de nouvelles activités qu’ils n’auraient pas encore essayées. Je leur fais faire des activités sportives, allant de la Gym Posturale, Pilates, Stretching et Relaxation, à la Marche Nordique. Je les aide à atteindre des objectifs de santé plutôt que des objectifs de performances sportives. »

 

De quelles activités vous occupez-vous ?
« J’enseigne aux curistes la Marche Nordique, le Pilates et le Stretching-Relaxation. »

 

Pouvez-vous nous décrire vos activités ?
« Tout d’abord le Stretching correspond à des étirements et des assouplissements articulaires. Cette activité agit en profondeur sur les fibres musculaires. Mon cours se compose de 45 minutes d’étirements et d’automassages puis de 15-20 minutes de relaxation par la respiration, la détente musculaire. Je travaille beaucoup sur l’étirement de la chaîne arrière, c’est-à-dire de l’arrière des cervicales jusqu’à la plante des pieds. Généralement je montre des exercices au mur afin qu’ils découvrent des étirements assez simples à refaire chez eux en sécurité. Le sol permet aussi de travailler en sécurité : avoir le dos au sol et les jambes contre le mur par exemple.

Le Pilates correspond plutôt à du renforcement musculaire très doux. Je leur apprends à connaître leurs corps et à bien le placer donc c’est une activité douce avec des exercices qui varient. Mon cours se compose de plusieurs parties. Une première partie axée sur la respiration et sur la position neutre anatomique, position de base à adopter lors des cours. Cette partie concerne la prise de conscience du corps, je leur apprends la respiration thoracique, la contraction du périnée et du transverse, sangle abdominale, le placement du dos et de la tête… Nous procédons, en même temps, à un petit échauffement : tête, épaule, bassin… Ensuite, nous passons à la seconde partie qui concerne les exercices où là je les mets vraiment dans l’action en essayant de mettre en place ce qu’on a vu dans la première partie.  On prend donc le temps de bien se placer, pour avoir un placement juste puis on fait des mouvements doux. Je leur montre les placements, les exercices et je passe voir chacun des participants afin de les accompagner dans les mouvements pour qu’ils les réalisent correctement et pour qu’ils puissent vraiment ressentir les bienfaits. À chacun de mes cours, j’adapte mes exercices en fonction du public. Puis les 5 dernières minutes du cours, sont consacrées à des étirements ou à un retour au calme par  la respiration.

L’activité Marche Nordique, est effectuée autour du lac de l’Estey, c’est très agréable. On commence l’activité en voyant la technique du bâton puis on va beaucoup travailler sur la posture de marche. Je leur explique ce que le corps fait lorsqu’on marche, lorsqu’on déplace le centre de gravité qu’est la tête… Tout au long de l’activité je les accompagne dans le déplacement du centre de gravité, je les guide dans le positionnement du haut du corps, je les replace, je leur montre la bonne posture à adopter… Et grâce à cet accompagnement, ils voient directement les bénéfices. Ils se sentent plus à l’aise, sentent qu’ils avancent plus vite, sentent leur marche s’alléger… »

 

Dans chacune de vos activités, vous faites vraiment du cas par cas, vous prenez le temps de voir chaque personne, de leur donner des conseils ?
« Oui j’essaye de le faire, de les accompagner au maximum. Je trouve ça important de prendre du temps pour leur montrer les bonnes postures, pour les corriger afin qu’ils ne se blessent pas. Puis je leur explique aussi qu’il est important de prendre en compte ses limites et de tenir compte de ses conditions du jour (fatigue, maux…), qu’il y a des jours où ils seront bien et d’autres pas et qu’en fonction il faut qu’ils adaptent leurs exercices. Et je leur explique aussi, qu’ils sont acteurs de leur santé et qu’il est important d’y consacrer du temps, que même s’ils ne font que deux exercices ce n’est pas grave s’ils les font bien. »

 

 Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?
« C’est de donner du sens. J’essaye de transmettre à mes participants la connaissance du corps, la libération des mouvements, des articulations… J’aime également le fait que moi aussi au fil du temps j’évolue, car je découvre un petit peu tous les jours en enseignant. Je suis amenée à être face à des corps différents et à des personnalités différentes, j’essaye donc d’aborder les corps de façon aussi différente. Je me remets sans cesse en question pour savoir ce que je pourrais faire pour qu’ils fassent mieux tel ou tel mouvement… Après le relationnel, le contact avec les gens, les différents échanges… sont des choses qui me plaisent aussi. Je n’envisagerais plus mon métier autrement, le rapport, la transmission, l’échange… J’aime aussi avoir le ressenti des curistes, voir qu’ils sentent les bénéfices de mes activités… Et c’est super car tu te dis que tu ne fais pas ça pour rien. »

 

Quel est votre parcours professionnel ?
« J’ai un Brevet d’État d’Éducateur Sportif activités pour tous. Ce diplôme apporte le côté sport mais aussi le côté gestion, organisation de manifestations. J’ai beaucoup travaillé dans l’animation, j’ai été à la direction de centres de loisirs et en même temps je donnais des cours le soir. J’ai commencé dans le monde du sport comme ça. Puis, je me suis formée au Stretching Postural dans le but de pouvoir proposer des cours qui changeaient des cours classiques de gym. C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à effectuer des cours dans des communes. Après je me suis formée au Pilates et je vais très prochainement me former au Qi Gong. Cela me permettra d’aborder une autre dimension plutôt sur l’énergie, le corps et l’esprit. Cela doit faire 15 ans que je donne des cours et 6-7 ans que j’interviens sur les Thermes de Dax, qui comptent les Thermes du Grand Hôtel, du Régina et des Arènes. »

 

Quels conseils souhaitez-vous donner à nos lecteurs ?
« Ce que je peux conseiller c’est d’essayer les activités, de ne pas se dire cette activité n’est pas pour moi car parfois on ne sait pas ce qu’on va y trouver. Il faut oser avoir cette démarche : on essaie, ça plait ou ça ne plait pas. Il faut également arrêter d’être dans le jugement, par exemple lorsque l’on fait un étirement les gens veulent toujours toucher le sol alors je leur explique que ce n’est pas toujours utile. Il ne faut plus avoir de jugement par rapport à ce qu’on fait, il faut juste essayer de ressentir son corps et peu à peu travailler à l’atteinte d’objectifs. Il faut venir pour soi et se dire que c’est possible et que c’est toujours mieux de faire un peu que de ne rien faire du tout. »

Nous utilisons des cookies, y compris des cookies tiers, à des fins de fonctionnement, d’analyses statistiques, de personnalisation de votre expérience, afin de vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et analyser la performance de nos campagnes publicitaires En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer