Un esprit sain dans un corps sain

Gardons un esprit sain dans un corps sain grâce à nos sens et notre bon sens.

Pour cela, il serait nécessaire de repenser notre alimentation en nous laissant guider par nos cinq bons sens.

Nos équilibres physique et psychique dépendent de l’assimilation des vitamines et minéraux apportés par des aliments comme les fruits et légumes, de saison, les plus colorés et odorants quand ils sont à maturité.

La prune est le fruit de l’été, disponible de juillet à octobre qui se décline sous cinq grandes variétés de couleur épidermiques différentes :

  • La plus précoce et souvent moins savoureuse, l’Allo, de couleur rouge
  • La mirabelle, labellisée « de Lorraine », bien sucrée de couleur jaune
  • La Reine Claude, baptisée en l’honneur de la première épouse de François 1er, bien parfumée et de couleur verte
  • La quetsche, plus utilisée pour la conserverie et la distillerie, légèrement acidulée et de couleur violet foncé
  • La prune d’Ente, destinée essentiellement à la fabrication du pruneau d’Agen, de saveur bien sucrée et de couleur rouge violet.

Malgré ses atouts gustatifs, la prune reste un fruit modérément énergétique : 150g (sans les noyaux, c’est plus indigeste !) apporte une moyenne de 75 calories (pas plus que la pomme).

Désaltérante, la prune présente une haute densité nutritionnelle : son eau de constitution (82%) est chargée en minéraux et oligoéléments (potassium, fer, magnésium) et de nombreuses vitamines du groupe B.

Mais elle est surtout réputée pour faciliter le bon fonctionnement des intestins par sa richesse en fibres (cellulose et pectine)que notre microbiote (flore intestinale) apprécie.

Autre intérêt, la présence de Sorbitol, un sucre alcool qui stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire et par conséquent lutte contre la paresse intestinale.

Si vous souhaitez prolonger les bienfaits de ce fruit, pensez au pruneau d’Agen, spécialité de la région de Villeneuve sur Lot qui remonte à huit siècles.

Pour conserver la fraîcheur des pruneaux, les conserver dans un récipient hermétique au réfrigérateur.

Pour optimiser l’effet laxatif, faire tremper dans un verre d’eau cinq pruneaux durant la nuit puis les manger, le matin à jeun, en buvant également l’eau de trempage.

Réguler son transit améliore le métabolisme du LDL cholestérol et par voie de conséquence prévient les pathologies cardiovasculaires.

Autant de propriétés qui prouvent bien que ces fruits estivaux ne comptent pas pour des PRUNES !

Nous utilisons des cookies, y compris des cookies tiers, à des fins de fonctionnement, d’analyses statistiques, de personnalisation de votre expérience, afin de vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et analyser la performance de nos campagnes publicitaires En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer