CURES DU SOIR - CONCILIEZ VIE ACTIVE ET CURE THERMALE

double indication cure rhumatisme

POUR QUI ?

Idéales pour celles et ceux qui vivent près de Dax et qui ne peuvent pas s’arrêter de travailler pendant 3 semaines pour suivre la cure dont ils ont besoin.

POUR QUOI ?

Pour traiter les douleurs chroniques comme le mal de dos, les douleurs articulaires, les jambes lourdes ou l’insuffisance veineuse souvent engendrées par des contraintes professionnelles.

OU ET QUAND ?

Juste avant l’hiver, saison durant laquelle les douleurs sont souvent les plus aigües.

Prochaines sessions :

 

Delphine a 43 ans et tient un salon de coiffure à Dax. Comme beaucoup de ses collègues, la station debout prolongée engendre des soucis de jambes lourdes et de posture. Et comme souvent, la solution la plus évidente passe par des séances de kinésithérapie et parfois l’usage d’anti-inflammatoires.
Ce temps-là semble pour elle révolu. “En 2015, mon médecin m’a proposé une cure thermale pour soulager mais aussi prévenir certains problèmes liés à mon activité”. Un peu sceptique, Delphine accepte cette nouvelle forme de soin. Et là, c’est une révélation. Elle retrouve des jambes légères et ressent immédiatement les bienfaits du traitement en phlébologie.
Côté rhumatologie, les effets sont moins immédiats mais 12 mois après, le constat est sans appel. Pas une seule séance de kiné ! Seul problème, lorsqu’on est la patronne d’un salon de coiffure, difficile de suivre la cure durant 3 semaines. Il faut s’organiser, fermer le salon ou embaucher ! Difficile donc d’allier soins thermaux et activité professionnelle.

Une organisation 100% bénéfique !

Au cœur de l’hiver suivant, la solution apparaît. Certains établissements thermaux proposent désormais des cures du soir. Les soins sont les mêmes, seuls les horaires changent pour accueillir les curistes actifs de 17h à 20h. “Cette seconde cure suivie le soir a été un vrai plus. Je travaillais la journée et suivais ma cure en soirée. De retour à la maison, je faisais une bonne nuit de sommeil réparatrice et je repartais en pleine forme le lendemain”.
Une organisation 100% bénéfique puisqu’au-delà de l’aspect pratique, le calme des lieux de soins est un vrai plus. “Cette seconde cure s’est déroulée dans
une sérénité absolue. Pas de stress, peu de contraintes et un personnel thermal détendu et encore plus à l’écoute que d’habitude. Bref, une cure de rêve…”. Et pourtant, la cure thermale n’était pas une évidence pour cette dacquoise ! “Mon salon de coiffure se situe à 50 mètres d’un établissement thermal et pourtant je ne connaissais la cure que par mes clients curistes. Je n’avais même jamais mis les pieds dans les thermes !”

Depuis, les temps ont changé et, c’est avec plaisir que Delphine repartira pour une cure en 2017… une cure du soir, bien évidemment.

En continuant à naviguer sur le site, vous déclarez accepter l'utilisation des cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer