Cure thermale rhumatisme

La cure thermale rhumatologie est destinée aux personnes atteintes de pathologies chroniques : Lombalgie chronique, Coxarthrose, Gonarthrose, Arthrose Rhumatisme inflammatoires (polyarthrite, spondylarthrite, rhumatisme psoriasiques), mais elle est aussi fortement indiquée dans les suites d’interventions chirurgicales ostéoarticulaire, séquelles d’algodystrophie notamment.

Elle permet de résorber les douleurs articulaires, les maux de dos, les tendinites… Elle prodigue des soins naturels permettant de retrouver efficacement la mobilité, de réduire la douleur et de diminuer la consommation de médicaments afin d’améliorer le confort de la vie quotidienne. Depuis quelques années, les cures thermales sont également de plus en plus préconisées par les médecins du sport dans le cadre d’une récupération de fin de saison sportive, d’une rééducation post-traumatique ou chirurgicale ou en prévention d’efforts physiques intenses.

cure rhumatisme

Les soins de la cure Rhumatologie

Aérobain :
bain d’eau thermale à 32°C parcouru de bulles d’air comprimé. Soin relaxant et drainant

Bain d’eau thermale :
bain dans lequel l’eau thermale circule en permanence.

Cure de boisson :
de 1 à 4 verres par jour, l’eau thermale est utilisée pour son action diurétique, laxative et détoxicante ainsi que sa richesse en oligo-éléments.

Douche de forte pression :
jet sous-marin à direction et pression variables effectuant un massage profond des masses musculaires et des articulations. Effets décontracturants et antalgiques.

Douche générale au jet :
jet à pression variable qui procure une tonification posturale.

Douche sous-marine :
effectuée en baignoire ou en piscine par un agent thermal, ce soin a une action antalgique et décontractante.

Massage :
soin relaxant et décontractant réalisé par un kinésithérapeute.

Douche térébenthinée :
mélange d’eau thermale et de composants issus du pin pulvérisé sur la peau pendant 3 minutes à une température de 38°C. Soin local antalgique et anti-inflammatoire.

Étuve locale :
bain local de vapeur d’eau thermale entre 35°C et 45°C pour les mains ou les pieds. Action antalgique et amélioration de la mobilité.

Hydromassage :
bain d’eau thermale parcouru de nombreux jets d’eau à pression variable. Effets décontracturants, tonifiants et drainants.

Kinésithérapie :
massages à base de baume thermal, ces massages permettent un assouplissement des tissus et une réduction des œdèmes.

Mobilisation en piscine :
dans une piscine d’eau thermale, travail de toutes les articulations et de trois segments du rachis par des exercices animés par un kinésithérapeute. Décontracturant et améliorant la mobilité articulaire.

Pélothérapie :
application de boue thermale sur les articulations désignées dans la prescription médicale (durée 15 minutes, à une température de 40 à 42°C) suivi d’une douche au jet d’eau thermale et, selon les cas d’une séance de sudation en cabine individuelle qui poursuit l’action vaso-motrice de la boue. Effets antalgiques et anti-inflammatoires.

double indication cure rhumatisme

Une double indication pour profiter de votre capital santé

Vous pouvez, dans la même cure thermale, soigner vos rhumatismes et votre insuffisance veineuse. Il suffit pour cela que votre médecin traitant spécifie les deux indications sur votre demande de prise en charge, en différenciant soigneusement l’orientation principale et la secondaire.

Complétez votre cure avec un de nos programmes d’éducation santé

Oublier l’Arthrose, Fibromyalgie :
je relève le défi, Santé du Dos, Serein au quotidien, la Santé au Menu…
autant de thématiques pour personnaliser votre séjour !

cure thermale rhumatologie arthrose